Choix du département

Retour à Bourgogne - Franche-Comté

GDS de Côte-d'Or

1 rue des Coulots

21110 Bretenière

03 80 68 67 30

Fax: 03 80 68 67 44

gds21@reseaugds.com

GDS du Doubs

130 bis rue de Belfort
BP 939
25021 BESANCON Cedex
03 81 65 52 07
gds25@gdsfc.org

GDS du Jura

Route de Lons
Crançot
39570 HAUTEROCHE
03 84 43 01 71
gds39@gdsfc.org

GDS de Nièvre

ZA Le Clos Ry

58000 Sermoise sur Loire

03 86 90 18 90

Fax : 03 86 90 18 91

gds58@reseaugds.com

GDS de Haute-Saône / Territoire de Belfort

17 quai Yves Barbier
BP 40297
70006 VESOUL Cedex
03 84 77 14 17
gds70@gdsfc.org

GDS de l'Yonne

10, Avenue du 4ème RI

BP 46

89011 Auxerre Cedex

03 86 94 81 87

Fax : 03 86 94 81 88

gds89@reseaugds.com

GDS de Saône et Loire

99, route des Grands Crus

71000 Loché

03 85 27 07 70

Fax : 03 85 27 07 77

gds71@reseaugds.com

GDS de Bourgogne - Franche-Comté

1 rue des Coulots
21110 BRETENIERE
gdsbfc@reseaugds.com

Actualité

ASDA : nouvelles mentions BVD imprimées

mis en ligne le 01 juillet 2021

ASDA avec mentions défavorables BVD_version non définitive

L'arrêté ministériel d'éradication de la BVD définit plusieurs statuts pour un bovin et un cheptel, dont certains doivent figurer sur l'attestation sanitaire du bovin (ASDA, carte verte). Le logiciel informatique de l'Etat vient d'être adapté afin de permettre l'impression de deux statuts défavorables.

Tout programme sanitaire en santé animale repose sur des statuts attribué au niveau du cheptel et parfois de l'animal. A chacun de ces statuts correspond des mesures particulières pour la prophylaxie et les conditions de mouvement. C'est le cas de la BVD où quatre statuts de cheptel et trois statuts animal sont définis dans l'arrêté ministériel et l'instruction afférente. Depuis plus de deux ans, le statut non IPI du bovin est imprimé sur son ASDA.

Statuts bovin reconnu IPI et cheptel non conforme

Une modification récente du logiciel informatique de l'Etat permet enfin d'imprimer désormais deux statuts défavorables : le statut bovin reconnu IPI et le statut cheptel non conforme. Les autres statuts (infecté, suspect) ne sont pas prévus à l'impression pour le moment mais font néanmoins l'objet de mesures de gestion particulière que les éleveurs et les négociants doivent prendre en compte.

 

A cette occasion, nous en profitons localement pour faire imprimer le nom du bovin sur les ASDA de naissance.

 

En pratique, comment lire l’ASDA pour la BVD ?

Un élevage se voit attribuer le statut non conforme lorsque malgré plusieurs relances, il ne se met pas en conformité avec les règles. Un bovin se voit attribuer son statut en fonction de résultat(s) d’analyse.

En termes d’éligibilité d’un bovin à tel ou tel circuit, il suffit de lire l’ASDA. Trois situations conduisent à restreindre la destination d’un bovin uniquement vers l’abattoir, qui plus est, par transport direct, c’est-à-dire sans passage par un centre de rassemblement ou un autre élevage. Il s’agit des bovins dont l’ASDA :

  • comporte la mention Cheptel non conforme BVD ;
  • comporte la mention Reconnu IPI en surimpression et en plus petit ;
  • ne comporte aucune mention relative à la BVD (cela peut-être un bovin viropositif, un bovin dont le statut n’a pas été évalué).

En revanche, lorsque l’ASDA porte la mention BVD : bovin non IPI, l’animal est éligible au circuit sain et peut être destiné à l’élevage ou l’engraissement. Lorsque son troupeau d’origine se voit attribué le statut suspect ou infecté, alors la sortie de l’animal est conditionnée à un test PCR négatif sur un prélèvement datant de moins de 15 jours.

 

 

La prévention du risque, au-delà du nécessaire maintien en isolement d’un bovin introduit, passe clairement par la maîtrise de la circulation du virus dans le circuit commercial.