Choix du département

Retour à Bourgogne - Franche-Comté

GDS de Côte-d'Or

1 rue des Coulots

21110 Bretenière

03 80 68 67 30

Fax: 03 80 68 67 44

gds21@reseaugds.com

GDS du Doubs

130 bis rue de Belfort
BP 939
25021 BESANCON Cedex
03 81 65 52 07
gds25@gdsfc.org

GDS du Jura

Route de Lons
Crançot
39570 HAUTEROCHE
03 84 43 01 71
gds39@gdsfc.org

GDS de Nièvre

ZA Le Clos Ry

58000 Sermoise sur Loire

03 86 90 18 90

Fax : 03 86 90 18 91

gds58@reseaugds.com

GDS de Haute-Saône / Territoire de Belfort

17 quai Yves Barbier
BP 40297
70006 VESOUL Cedex
03 84 77 14 17
gds70@gdsfc.org

GDS de l'Yonne

10, Avenue du 4ème RI

BP 46

89011 Auxerre Cedex

03 86 94 81 87

Fax : 03 86 94 81 88

gds89@reseaugds.com

GDS de Saône et Loire

99, route des Grands Crus

71000 Loché

03 85 27 07 70

Fax : 03 85 27 07 77

gds71@reseaugds.com

GDS de Bourgogne - Franche-Comté

1 rue des Coulots
21110 BRETENIERE
gdsbfc@reseaugds.com

Actualité

  • »
  • »
  • Reconnaissance du programme français contre l’IBR, c’est fait !

Reconnaissance du programme français contre l’IBR, c’est fait !

mis en ligne le 19 novembre 2020

La publication du mardi 10 novembre 2020 de la Décision d’exécution (UE) 2020/1663 de la Commission du 6 novembre 2020 relative à la reconnaissance du programme français d’éradication de l’IBR est une vraie victoire pour les éleveurs et leur GDS. Cette reconnaissance va faciliter les échanges entre Etats membres.

Cette reconnaissance est une victoire technique internationale. Ensemble et à toutes les étapes, éleveurs, GDS, partenaires et GDS France, ont œuvré pour aboutir à ce succès.

Cette reconnaissance est une victoire pour les éleveurs avec des effets immédiats : elle permet à la France de solliciter des garanties additionnelles pour l’introduction d’animaux depuis les autres États membres pour mieux protéger nos cheptels.

Elle permet aussi d’alléger selon les destinations, les conditions sanitaires requises pour les animaux à destination des autres États membres.

La prochaine grande étape est la reconnaissance du statut Indemne de toute la France dans 6 à 7 ans, qui permettra alors des allègements conséquents.

 

L’entrée en application de la Loi de Santé Animale (règlement (UE) 2016/429) conduira à proposer de nouvelles modalités de surveillance, de prévention et de lutte à la prochaine campagne (2021-2022), qui viseront à renforcer le dispositif pour atteindre cet objectif.

La plus importante de ces mesures est que l’ensemble des troupeaux ne disposant pas du statut « Indemne d’IBR » devront appliquer un dépistage individuel lors des prophylaxies annuelles.

Plus spécifiquement pour les quelques élevages non encore « Indemne d'IBR », les GDS vont se rapprocher d’eux afin de les qualifier au plus vite.